Ces cicatrices sur mon corps

L’eau de la douche coule sur mon corps et mon regard parcourt cette peau. Ces cicatrices et imperfections que j’observe témoignent de certaines étapes clefs de ma vie comme les stigmates sur l’écorce des arbres révèlent les intempéries auxquelles ils ont dû faire face.

Oui, c’est vrai, ce corps, parfois, m’attriste. Dire que je n’aimerai pas retrouver la silhouette de mes 20 ans serait mentir.

Quand je me regarde,

 je vois apparaitre de plus en plus, éparpillées sur tout mon corps, ces tâches brunes, signes du temps qui passe.

J’observe aussi cette peau détendue à certains endroits plus qu’à d’autres comme un témoin précieux de ces mois où la vie qu’elle abritait grandissait chaque jour lui demandant plus de flexibilité.

Et ces rondeurs, qui n’étaient pas là il y a 20 ans, me rappellent les moments entre amis, un peu trop arrosés et certainement trop copieux. Mais rien qu’en y pensant, mon visage s’éclaire.

 Ce sourire vaut bien quelques rondeurs !


Parfois je me plains,

de ne pas pouvoir acheter tout ce que j’aimerai pour me mettre en valeur, dissimuler ces imperfections. J’envie, alors, ces femmes qui savent accorder les goûts et couleurs pour faire diversion et attirer le regard sur le plus beau pour masquer le moins gracieux.

Même si je sais que je suis bien loin d’être à plaindre. Mon envie, mes insatisfactions et frustrations prennent parfois le dessus.

C’est plus fort que moi !

Et souvent, j’ai du mal à accepter les

« Tu es belle »

de mon mari sans rétorquer dans ma tête un

« Ouais c’est ça ! »

 ou un

 « Toi, tu veux quelque chose ! »

Pourtant, une part de moi sait bien qu’il est sincère. Et j’apprécie ses attentions.


Tout n’est que paradoxe,

 une fois encore.

Ces marques du temps et expériences, je les aime autant que je les déteste. Mais une chose est sûre, elles font partie de moi.

C’est mon histoire !

Elles m’ont toutes apporté quelque chose. Des plus effrayantes qui rappellent les moments pénibles (maladies, accidents) aux plus belles qui symbolisent la vie.


Telle que je suis

Hier, une amie me demandait ce que je souhaitais pour cette nouvelle année qui arrive.

En réalité, mon plus grand désir et de pouvoir observer ces petites tâches brunes et ces plis de vieillesse continuer à apparaître sur ma peau et celle de tous ceux que j’aime.

Bien sûr, je ne me donne pas 2 jours sans qu’une pensée d’auto lamentation traverse mon esprit en voyant mon reflet dans le miroir ou la porte (trop réfléchissante à mon goût) de la douche.

Et dès que cette pensée sera partie, je recommencerai à m’aimer, telle que je suis 😉

2 thoughts on “Ces cicatrices sur mon corps”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.