Ton 1er amour

Te voilà amoureuse, et probablement souvent heureuse.

Triste aussi.

L’amour est capable de faire ressentir tout et son contraire, tu sais.


Pour être avec lui

Tu as enfreins des règles. Celles que je t’avais posées le jour où vous vous êtes embrassés pour la 1ère fois.

Rien de bien grave, mais pour la première fois, tu as désobéi sciemment.

« Qui n’a jamais menti à ses parents ! »

Tu t’émancipes, c’est normal.

J’ai cette chance. Tu es une jeune fille qui communique et qui admets ses erreurs.

J’ai confiance en toi.

Même si, je l’avoue : tout ceci me déstabilise.


Comment réagir ?

  • Quand tu me parles de lui et que je réalise que, sur catalogue, ce n’est pas lui que JE t’aurai choisi.

Oui, je sais, c’est moche. C’est nul même comme pensée !

Mais tu sais, je suis humaine et donc imparfaite.

« Est-ce si anormal d’espérer le meilleur pour toi ? »

Mais je n’ai pas à le juger.

D’ailleurs tant qu’il te respecte et ne te mets pas en danger, je n’ai pas à m’en mêler.

C’est ton cœur.

  • Quand les mois passent et que cela devient « sérieux » alors que tu n’as que 15 ans, mes peurs me rattrapent malgré moi.

Tu es si jeune encore.


Libre

S’il y a une chose à laquelle je suis attachée, c’est la liberté.

C’est elle qui me pousse à accepter certaines de tes demandes (nouvelles pour moi) malgré mes peurs.

Bien sûr, la liberté des uns commence là où s’arrêtent celles des autres. Il y a donc des limites.

C’est mon rôle aussi de te les poser.

Est-ce que je m’y prends bien ?

Cà ma puce, tu vois, je n’en ai aucune idée. C’est si compliqué.

Personne ne nous forme à devenir parents. Il n’y a aucun mode d’emploi.

Je me laisser driver par mes valeurs et mes croyances personnelles pour faire au mieux.

Pour rester, du mieux que je peux, en phase avec moi et m’adapter à ton évolution parfois déstabilisante : je reste moi.

Oui, j’écoute les conseils et avis de mes amies mais tu es unique et moi aussi.

Alors j’écoute mon cœur de maman.


Me permets-tu un conseil ?

Aime, pleure, ris !

Mais ne renie jamais ta liberté.

L’amour est fait de respect, de partage et de concessions. Mais il n’est beau que si chacun reste libre d’être soi.

Ne laisse jamais qui que ce soit changer qui tu es.

C’est une chose d’évoluer au contact de ceux que l’on aime, s’en est une autre de s’effacer pour leur plaire.

Soit fière de celle que tu es, moi je le suis.

Aime mais n’oublie jamais de t’aimer aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.