Faux départ

 Le chant des oiseaux accompagne les premières lueurs du jour.

Rien de mieux pour commencer la journée.

 

5h12 : Miracle morning (matin miraculeux)

 

Se réveiller tôt ?

« J’adore ! »

Se lever aux aurores en sachant que l’on a du temps…

Du temps pour soi :

  • Pour aller marcher,
  • jardiner,
  • penser,
  • buller quelques minutes,
  • rêver un peu.

 

7h38 : Sans transition

 

« Mais qu’est ce qui s’est passé ? »

J’ai le sentiment d’avoir fermé les yeux il y a à peine deux minutes !

 

Me voilà en retard. De si bon matin ?

« Ca commence bien ! »

Mon cœur s’emballe, bousculé par ce

« vite, vite, dépêche-toi ! »

qui tourne en boucle dans ma tête…

 

« En te dépêchant, tu as encore une chance d’arriver à l’heure à ton rendez-vous…

Allez fonce, plus le temps de tergiverser… »

 

8h52 : Les imprévus s’en mêlent

 

Le téléphone sonne.

En 2 coups de cuillères à pot, mon rendez-vous déjeuner s’envole.

« Oui oui nous pouvons reporter ! »

Rien de grave en soi… Je m’organiserai autrement.

Et puis, après tout, cela fera de la place pour autre chose.  Laissons-nous surprendre !

 

Pas le temps d’y réfléchir maintenant.  Il me reste 5 minutes pour être à l’heure !

« Ouf, finalement j’y suis arrivée !

En vrac, mais à l’heure ! »

 

9h30 : Quand ça veut pas !

 

Je sors de ce rendez-vous perplexe.

J’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose. Comme le sentiment de ne pas avoir tout compris, ni de m’être fait comprendre.

« Je déteste cette impression d’échec qui pointe le bout de son nez dans ma tête. »

 

Mais, je dois bien admettre que je suis un peu à côté de mes pompes ce matin !

 

« Bon Hélène ! Pas la peine de dramatiser, ni de se démoraliser ! »

Alors que je me booste de mon mieux et que je tente de reprendre le dessus, je découvre un SMS annulant le prochain entretien prévu à 11h.

 

« Décidemment! »

 

Changer la donne

 

Bien !

Une matinée ratée, c’est bon, ça suffit ! Aucune envie de poursuivre ainsi.

A ce rythme, je m’enfonce dans une spirale négative qui risque aussi de me faire passer à côté de la réunion de cet après-midi.

« Et ça ce n’est pas vraiment envisageable ! 

Je dis stop ! »

Commençons par laisser opérer l’inattendu puisqu’il s’est invité gracieusement dans cette matinée !

 

Ces annulations d’agenda me donnent 6 heures de liberté.

Prenons-les comme une opportunité de faire autre chose…

« Après tout, même aux jeux olympiques, il y a des faux départs, et on n’annule pas la course pour autant. »

 

C’est un moment privilégié pour reprendre la main sur la gestion de mon temps et de mon stress.

 

Je choisis de ne pas me replonger la tête dans le guidon de suite et de profiter de cette ouverture dans mon planning pour faire une longue marche qui me remet en piste et me fait prendre de la hauteur.

Je me sens ressourcée, prête pour reprendre le cours normal de mes activités.

 

Note à moi-même : Pour pouvoir bien reprendre les rênes, il faut accepter de les poser d’abord un instant 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.