Maman a un secret

Entre le monde féerique, emprunt de magie et d’espoir, des enfants et la réalité à laquelle nous devons faire face dès l’adolescence, il existe un passage émotionnel que je qualifierais de « désenchantement ».

Aujourd’hui, il existe de plus en plus de méthodes et accompagnements pour aider ceux qui ont subi ce désenchantement à apprendre à croire à nouveau en leurs rêves.

Avant de chercher à atteindre mes rêves les plus fous, j’ai fait le choix d’apprendre à redécouvrir l’ingrédient clé des rêves, celui que mon esprit pragmatique ne parvenait plus à voir : la magie.

Et il était juste à portée de main.

 

Un enfant c’est plein de magie et d’espoir.

 

Quand j’étais petite, j’étais fascinée par la magie.

 

La magie des fées dans les contes.

Comme celle de la Marraine de Cendrillon qui d’un coup de baguette transformait le cauchemar de sa protégée en un rêve tellement féerique.

 

Dans les spectacles auxquels j’assistais à l’école, à la télé : drôles, divertissants mais surtout laissant continuer mon esprit d’enfant à penser que des choses insensées pouvaient bel et bien exister, la magie était un vrai déclencheur de rêve.

 

Et dans les dessins animés que j’aimais tant regarder, où le bien triomphait du mal, c’était bien souvent grâce à quelque chose ou quelqu’un de magique.

Alors, oui, pour moi, la magie était LE pouvoir qu’il fallait avoir.

 

J’ai rêvé, espéré même, qu’un secret de famille bien gardé surgirait un jour et que ma mère viendrait me voir un soir pour me révéler que j’avais des pouvoirs magiques.

Oui, oui, j’ai beaucoup trop regardé la télé, sans doute.

Et j’ai longtemps espéré être quelqu’un de spécial, un être « à part ».

 

Et puis, on m’a fait grandir.

 

Je dis bien « on » car c’est un peu tout le monde finalement.

« On » aime les enfants mais « on » trouve ça bête un adolescent qui « croit encore au Père Noël ».

 

« Elle est naïve ta fille ! »

« Sérieux ?! Elle n’a toujours pas compris qu’il n’existait pas ?! »

 

Comme si rêver était, à partir d’un certain âge, un signe de « stupidité ».

Et « avoir les pieds sur Terre » un gage d’intelligence.

 

Alors, par la force des choses, pour mieux « se fondre dans le moule », s’intégrer, on cesse de rêver.

Ou alors, on le fait en secret.

Mais un secret bien caché.

Si caché qu’on finit….par l’oublier.

 

La magie laisse place aux valeurs et LE pouvoir qu’il faut avoir devient la détermination.

Et aussi, la force de caractère, la force physique et émotionnelle.

 

« Il faut être fort et avoir les pieds sur Terre si tu veux réussir dans la vie. »

 

Comment j’ai découvert mes super pouvoirs !

 

Et puis, des années plus tard, je suis devenue Maman.

La magie est réapparue dans ma vie.

 

Enceinte : j’ai senti en moi « quelqu’un qui vivait ».

C’était magique ! Et j’y étais pour quelque chose.

 

« On » me l’a posée sur moi et un sentiment indescriptible, magique, si puissant m’a envahi.

J’ai le pouvoir de donner la vie et ce sentiment est juste magique et il existe bel et bien !

 

Et puis, tout s’est enchainé.

J’ai découvert mon SUPER POUVOIR un peu plus chaque jour.

Un bisou magique.

Des caresses magiques.

Une chanson magique.

Des histoires magiques.

Des bons petits plats apparus dans leurs assiettes « comme par magie ».

Des balades magiques.

Des câlins magiques.

 

Et ce matin ma fille m’a dit :

« Maman, elle est où ta baguette magique à toi ?! »

 

Alors, sans même y réfléchir, je lui ai répondu :

« Dans mon cœur ma puce ! 
C’est avec l’amour que les mamans font de la magie»

 

Voilà comment la magie est réapparue dans ma vie.

 

Finalement, mon rêve d’enfant se réalise.

Je suis une magicienne qui officie sous couverture : celle d’une maman.

 

Chut ! C’est un secret 😉

 

2 thoughts on “Maman a un secret”

  1. Ici aussi, des pouvoirs magiques se développent…
    Quand j’étais petite, ma maman était une sorcière. Oh, pas une vilaine, non. Mais notre voiture parlait, mon amoureux avait été changé en chat pour rester avec nous pour toujours, et on avait des pouvoirs magiques qui ne demandaient qu’à se développer…
    Aujourd’hui, je suis une Maman à Tétou Magique. Quand Tiloup est malade, le Super Tétou Magique fabriqué en secret des médicaments pour le soigner… Je suis devenue un Super MédicMaman !

    Merci pour ce bel article, qui nous rappelle combien la magie est importante, sous toutes ses formes… Parce que réussir à sourire et s’émerveiller quand on est épuisée, qu’on a pleuré ou que le corps souffre mille morts, ben c’est aussi un Super Pouvoir Magique !

  2. C’est un très joli texte et en tant que maman de deux enfants, je confirme vos propos !!!
    Inadmissible de nous désenchanter. Revenons dans nos imaginaires.

    Des bisous à toutes les magiciennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *