Fatalité ou opportunité ?! 5 étapes pour retrouver confiance en soi et réussir à aller dans la direction voulue.

confiance-en-soi-coachingIl arrive souvent que les choses ne se déroulent pas comme prévu.

Malgré nos efforts, certaines situations dont nous voudrions sortir et qui nous stressent reviennent de manière récurrente ou perdurent.

 

Le fait de s’enliser ou de replonger régulièrement dans ces situations oppressantes et de les subir malgré nous entraîne souvent :

  • Un sentiment de fatalité

« De toute façon, j’ai la poisse !

Même XXXXXX le dit !

 Tout le monde le voit, c’est toujours sur moi que ça tombe ! »

 

  • Une perte de confiance en soi

« Je n’y arriverais jamais décidément ! »

 

  • Une perte d’estime de soi

« Je suis nulle, c’est pas possible !

 J’aimerai tellement être aussi douée que XXX ! »

 

cercle vicieux-echec

Alors démarre le cercle vicieux dans lequel la perte de confiance en soi et l’échec s’auto alimentent entre eux.

 

 

Cet article m’a été inspiré par les derniers échanges que j’ai eu, que ce soit avec certains de mes clients ou avec des vacanciers, car je me suis rendu compte que la situation décrite ci-dessus était partagée par beaucoup et engendre une grande souffrance morale puis physique (tension musculaire, difficultés à dormir, maux de dos, de ventre….)

 

Ce que je vous propose à travers cet article, c’est de transformer la fatalité en opportunité quand une situation stressante se présente à vous.

En opportunité de quoi ?

Ca, ce sera à vous de le déterminer !

Car des opportunités, il y en a des milliers et elles sont propres à chacun.

 

confiance en soi

 

Pour pouvoir les découvrir, je vais vous livrer 5 étapes que j’utilise parfois en coaching avec mes clients et qui permettent de travailler notamment sur la confiance en soi.

 

Je vous invite à essayer la mise en pratique de ces 5 étapes dès que vous aurez la sensation de vivre une situation stressante qui vous impacte moralement (et/ou physiquement).

 

Si malgré cela, vous vous sentez en difficulté, que vous souhaitez prendre de l’assurance et avoir du soutien, ne restez plus seule avec vos doutes et problématiques.

 

Clarifions ensemble la situation au cours d’une séance offerte (par Skype entre 30 et 45 minutes).

estime de soi

Et voici, comme promis, les 5 étapes pour augmenter la confiance en soi :

 

  1. Faire un état des lieux.

Prenez un papier et un crayon.

Attribuez une note sur 10 ( 0 « C’est l’horreur ! » et 10 « C’est magnifique ! ») pour chaque domaine de votre vie (Vie de couple, vie de famille, vie professionnelle, amitié, santé, connaissances (formations, expertise)……)

 

Vous verrez certainement une différence entre certains domaines et cela vous permettra de faire un point sur ceux dans lesquels vous êtes à l’aise (et donc où vous pouvez vous ressourcer aisément) et ceux dans lesquels vous rencontrez plus de difficultés et que vous avez à cœur de transformer.

Vos priorités !

 

  1. Mettre au clair vos objectifs et envies personnels.

Prenez un papier et un crayon (et oui !!!! encoooore :))

Séparez la feuille en 2 colonnes.

 

A gauche et toujours pour chaque domaine de votre vie, notez ce que vous ne voulez plus.

 

A droite, faites le même exercice avec ce que vous voulez (soyez ambitieux et laissez libre cours à vos envies. L’essentiel est que ce soient réellement VOS envies ! Qu’elles viennent du cœur !)

 

  1. Renouer et prendre conscience de vos émotions positives.

Exit les fins de journées où vous checkez ce que vous n’avez pas réussi à faire !

 

Prenez 5 minutes chaque soir pour faire le point sur une réussite de la journée et laissez le sentiment positif qui accompagne la sensation de réussite vous envahir.

 

Ne réfléchissez pas à comment, pourquoi et si….et puis « c’est normal, c’était facile ! »….

Savourez votre réussite sans jugement et en toute simplicité !

 

emotions positives

Le matin, au réveil, avant de vous lever, prenez 5 minutes pour apprécier, sentir le réconfort apporté par la chaleur de la couette, la lueur que vous discernez entre les volets, le chant des oiseaux.

 

Comme un exercice nouveau de gymnastique qu’il faut appréhender et pratiquer régulièrement pour qu’il devienne facile, entrainez-vous chaque matin (5 minutes) jusqu’à ce que votre esprit apprenne (ou réapprenne) à apprécier les émotions simples et positives procurées naturellement par tout ce qui vous entoure et que vous ne prenez plus le temps de voir, entendre, sentir pris dans le rythme effréné de votre quotidien.

 

  1. Etre respectueux avec soi.

Apprenez, avant de parler, de répondre, à vous écouter !

Je ne parle pas d’écouter votre tête mais votre cœur, vos tripes, ce qu’il y a au plus profond de vous, ce que vous « sentez ».

 

Est-ce que cela m’apporte du plaisir ?

 

Si la réponse est NON : dites NON !

 

Je ne vous parle pas des impératifs de votre vie (aller au travail, s’occuper de ses enfants…) évidemment, mais j’imagine que des exemples, vous en avez à la pelle dans votre mémoire, des soirées, services, engagements où vous avez foncé tête baissée alors que votre cœur vous criait de toutes ses forces de ne pas y aller.

 

Si vous savez que cela va lui poser problème, vous n’iriez pas imposer un engagement à votre meilleur ami ?

Et bien, ne vous imposez pas ce que vous ne lui imposeriez pas à lui.

 

Si vous ne le faites pas avec plaisir, ne le faites pas.

Cela n’engendre que frustration et rancune :

« Avec tout ce que j’ai fait pour lui….. »

 

De la même manière : vous tenez vos engagements envers vos amis ?

Alors tenez vos engagements envers vous-même.

 

Vous aviez dit que vous alliez vous accorder du temps pour lire : faites-le !

C’est un engagement envers vous, c’est donc une priorité à caser dans votre organisation.

 

  1. Ouvrir sa relation aux autres.

Les autres ne sont pas dans votre tête et vous n’êtes pas dans la leur.

 

Ca peut paraître bête et juste logique dit comme çà et pourtant :

« Il doit se dire que… »

« Je suis sûre qu’il pense que…. »

« Si je fais çà il va penser que…. »

 

Ca vous parle ?!

 

Interpréter ce que pense l’autre, c’est fermer sa relation en mettant des barrières que nous avons montées de toutes pièces et qui peuvent détruire la relation.

Si vous vous posez une question sur ce que pense l’autre, la meilleure manière de le savoir et de lui demander en toute simplicité.

 

Nous voilà arrivés au bout des 5 étapes et j’espère vous avoir apporté des pistes pour vous permettre de retrouver confiance et de pouvoir découvrir des opportunités que ce soit dans des moments agréables ou en situation de stress.

 

accompagnement-soutien-coachSi vous souhaitez partager vos doutes et problématiques avec moi et obtenir de l’aide et du soutien quelle que soit votre situation géographique (sauf enfants de part les outils qui nécessitent une proximité (uniquement départements 67 / 68)), profitez de la séance diagnostic offerte pour faire un point et voir si le coaching peut être une aide qui vous correspond.

 

Soyez partageurs avec vos amis, si cet article vous à intéressé 🙂

[widget_instance id= »blog_subscription-2″ format= »0″]

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.