Manque de reconnaissance : que faire avec ce sentiment qui vous démotive ?

manque de reconnaissanceLe manque de reconnaissance : un sentiment qui vous est familier?

Il nous touche d’autant plus qu’il est « facile » de le ressentir car ses vecteurs sont multiples :

  • Nous ressentons un manque de reconnaissance quand nous ne sommes pas reconnus en tant qu’individus à part entière et pour les qualités qui nous caractérisent.

Il est plus valorisant d’être présenté aux clients par son responsable ou ses collègues comme ceci :

« Mathieu,  le responsable de l’équipe et spécialiste du rayon cycle va s’occuper de vous…. »

que comme cela :

« le manager cycle va s’occuper de vous, Madame »,

évidemment !

Notre besoin d’être reconnu comme un être à part entière qui a des qualités professionnelles, des atouts est important pour nous et quand de manière récurrente nous nous sentons « traités » comme de simples « figurants », ce sentiment de manque de reconnaissance nait et grossit de jour en jour en amenant son lot de stress et réactions négatives.

  • L’omniprésence des objectifs et résultats dans notre quotidien professionnel et personnel est également propice au développement de ce sentiment de manque de reconnaissance.

Des objectifs non atteints et c’est la double sentence ! A l’auto flagellation émotionnelle que nous nous infligeons, s’ajoutent le manque de reconnaissance salarial et managérial.

Une année complète à cravacher d’arrache pied et même pas un merci.

Cà vous parle ? Moi oui. Je l’ai vécu et revécu cet épisode dans « mes différentes expériences » en entreprise.

  • Revenons à notre année complète à cravacher d’arrache pied qui nous amène à un autre domaine lié à ce sentiment de manque de reconnaissance : la subjectivité.

Quel « outil de mesure factuel » permet de « récompenser » les efforts fournis ?

Est-il prévu de reconnaître les évènements qui ont pu impacter les résultats (maladie d’une personne dans l’équipe, intempéries, problèmes personnels….) et de valoriser l’effort ?

Quand la subjectivité managériale rentre en ligne de compte, le sentiment de manque de reconnaissance a un boulevard pour se développer.

Alors, que faire ?

Et bien commencez par vous poser 2 questions essentielles :

  • estime de soiEst-ce que j’apporte à mon équipe, amis, famille, ce qui me manque à moi pour me sentir reconnu ?
  • Est-ce que je m’accorde à moi la reconnaissance que j’aimerai que les autres m’apportent ?

Vous avez la sensation de ne pas être reconnu mais prenez-vous déjà vous-même le temps de reconnaître vos qualités, vos réussites, vos efforts ?

 

Qui mieux que vous peut le faire ?

Vous êtes la seule personne à vous connaître à 100% (qualités, efforts fournis, progressions, victoires quotidiennes (il n’y a pas de petite victoire)).

Je vous propose de vous engager à partir d’aujourd’hui à célébrer chaque jour une réussite professionnelle et / ou personnelle en prenant du temps pour vous valoriser :

  • soit par des phrases positives en vous remémorant votre réussite (ex : Mon travail a payé aujourd’hui, mon côté avenant a permis un climat dynamique et agréable tout au long de la réunion),
  • soit par une « récompense » que vous vous octroyez (une activité bien-être type cinéma, peinture, lecture, sport, balade….)
  • ou de toute autre manière qui peut vous permettre de vous donner de la reconnaissance pour vous permettre de vous préparer à en recevoir des autres.

motivation ledership reconnaissanceManque de reconnaissance : que faire avec ce sentiment qui vous démotive ?

Si cet article vous a touché, aidé, n’hésitez pas à le partager.

Vos commentaires sont les bienvenus.

 

Vous pouvez partager ici vos expériences sur le sujet et les engagements que vous comptez prendre pour devenir votre 1er supporter.

[widget_instance id= »blog_subscription-2″ format= »0″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *